Quelle place pour les enseignements artistiques dans la réforme du lycée (BAC 2021) ?

aurelien-maillard-impacts-sans-titre9

Aurélien Maillard, untitled (circular impact), 360 x 304 cm,  Wazemmes art center, Lille, 2012. Collection privée.

Source : http://www.aurelienmaillard.com/gallery/sans-titre-impact-circulaire/ 

 

Quelles sont les différentes évolutions que pourrait subir notre discipline ? Les différents documents publiés par le ministère de l’éducation nationale concernant la réforme du lycée montrent que les spécificités des différents enseignements artistiques seront clairement effacées.

http://www.education.gouv.fr/cid126438/baccalaureat-2021-tremplin-pour-reussite.html

Il est donc nécessaire de nous organiser afin de défendre notre discipline. Les arts plastiques ne faisant pas partie des enseignements communs seront des enseignements de spécialité et/ou optionnels.  Ils sont assimilés à un pôle “Arts” qui affiche une absence de précisions. On retrouve juste pour les enseignements optionnels dans l’arrêté du bac général : « Arts (arts plastiques ou cinéma-audiovisuel ou danse ou histoire des arts ou musique ou théâtre) ». Cette absence de précision volontaire semble augurer une volonté de développer de plus en plus des pôles “culturels” non définis. Cela pourrait  à terme être le début d’une destruction des spécificités de chaque disciplines artistiques.

Organisation de l’enseignement de spécialité en arts plastiques.

Il sera évalué en contrôle continu et terminal.  Les épreuves terminales restent un oral de 30 minutes et un écrit de 3h30, elles porteront sur le programme de première et de terminale et compteront pour 16% de la note finale. Le contrôle continu est organisé en « épreuves communes », deux en première et une en terminale. Les épreuves de contrôle continu portent sur les programmes officiels de première et de terminale, les sujets sont élaborés sous l’autorité du ministre chargé de l’éducation nationale et centralisés dans une Banque nationale numérique de sujets qui les propose aux équipes pédagogiques.

L’enseignement optionnel arts (1 au choix du candidat, suivi en classe de première et en classe de terminale) sera également évalué par trois épreuves de contrôle continu en première et terminale. L’organisation de ces épreuves communes de contrôle continu relève de chaque établissement scolaire, qui en détermine les modalités d’organisation.

Le contrôle continu compte pour 40% de la note globale, une part de 30% correspond aux notes obtenues aux trois épreuves communes et une part de 10% correspondant à l’évaluation chiffrée des résultats de l’élève au cours du cycle terminal attribuée par les professeurs et renseignée dans le livret scolaire.

 

Vers un grand oral pour les arts plastiques.

Une épreuve obligatoire orale terminale est préparée tout au long du cycle terminal. 
Cet oral de vingt minutes (20 minutes) se déroule en deux parties avec, en premier lieu, une présentation du projet qui est adossé à un ou deux des enseignements de spécialité choisis par le candidat et avec, en second lieu, un échange avec le jury, mené à partir de la présentation du projet, permettant d’évaluer la capacité du candidat à analyser en mobilisant les connaissances acquises au cours de sa scolarité, notamment scientifiques et historiques. Les élèves pourront donc choisir de présenter un projet en lien avec l’enseignement de spécialité “arts” mais rien ne précise quel doit être la nature de ce projet et sur quel temps le candidat pourra le préparer.

 

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Contact:

En cours d’envoi

 [aparte.pro] [2018] Aparte Association loi 1901

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account

Aller à la barre d’outils